Actualités

MacLennan récupère le titre de championne du monde en gymnastique trampoline

SAINT-PÉTERSBOURG, RUSSIE (10 novembre 2018) – La double médaillée d’or olympique Rosie MacLennan (King City, Ont.) est montée sur la plus haute marche du podium, samedi après-midi, à Saint-Pétersbourg, en Russie après avoir gagné l’or au trampoline individuel féminin aux Championnats du monde de gymnastique trampoline de 2018 de la FIG pour la deuxième fois en carrière.


MacLennan récupère le titre de championne du monde en gymnastique trampoline

La médaille d’or s’est clairement jouée entre Xueying Zhu, de la Chine et MacLennan qui ont entrepris la compétition au premier et au deuxième rang respectivement. En fait, Zhu a obtenu une meilleure note que MacLennan à la finale, mais a reçu une pénalité de 0,2 point pour avoir pris trop de temps avant de commencer sa routine, ce qui a permis à MacLennan d’obtenir la meilleure note générale. Zhu a conclu la compétition avec la médaille d’argent, tandis que Yana Pavlova, de la Russie, a décroché le bronze.

« Je suis très heureuse et je suis très fière des routines que j’ai réalisées aujourd’hui, je n’arrive pas encore à y croire », déclare MacLennan qui a remporté l’or en trampoline individuel pour la dernière fois à des Championnats du monde en 2013. « Durant cette compétition, j’ai essayé, autant que possible, de me concentrer sur mes routines, de faire une bonne exécution, de garder de la hauteur et de rester au milieu. Je ne savais vraiment pas où cela me mènerait. La compétition a été très relevée; toutes les filles ont fait un travail formidable et je suis très fière d’elles. C’était très motivant de les regarder concourir. »

Le processus de qualification pour Tokyo 2020 devant commencer dans trois mois, MacLennan se sent motivée à reprendre le chemin du gymnase : « Je me sens beaucoup plus en confiance, et je suis motivée à retourner au gymnase. Je me sens plus en forme et plus forte que je ne l’ai été depuis longtemps. Je me sens bien. Je suis impatiente de retourner au gymnase et de continuer à m’entraîner. »

Samantha Smith (Toronto, Ont.) a réalisé une solide performance en demi-finale qui lui a permis de conclure la compétition au 11e rang au classement général.

Dans les autres finales, Kalena Soehn de Red Deer, Alberta, a raté le podium de peu à l’épreuve féminine du double mini-trampoline, en terminant au quatrième rang avec 67,200 points. Lina Sjoeberg, de la Suède, a remporté l’or, Melania Rodriguez, d’Espagne, l’argent et Kristle Lowell, des États-Unis, le bronze.

« La compétition s’est vraiment bien passée. Elle aurait pu mieux se terminer – j’ai fini au quatrième rang. Ce n’est pas négligeable, même si j’aurais voulu faire un peu mieux. J’espérais pouvoir exécuter mes routines aussi bien que dans les préliminaires, et c’est ce que j’ai fait, et j’en suis très heureuse », affirme Soehn qui participera également aux Compétitions par groupes d’âge la semaine prochaine, mais en trampoline et en trampoline synchronisé.

Laurence Roux, de Blainville au Québec, qui participait à ses premiers Championnats du monde seniors a terminé la journée en sixième position en DMT, après avoir entrepris la finale à la deuxième place. Toutefois, elle en a tiré une bonne leçon pour le futur : « Mon plan de match était de ne pas penser aux autres, mais seulement à ma propre performance, mais lorsque je me suis rendu sur place, je pouvais entendre les encouragements de tout le monde, et je n’ai pas vraiment respecté mon plan, car je me suis laissée distraire. D’après moi, c’est la raison pour laquelle je n’ai pas performé aussi bien que je le voulais. J’ai fait mes deux meilleurs passages dans les préliminaires pour avoir la chance de faire la finale. Cependant, à la finale, j’ai fait mes deux routines les plus faibles, et je ne m’étais pas suffisamment entraînée, ce qui fait je n’étais pas très confiante en les exécutant. »

Le Canada conclut ces Championnats du monde avec une récolte de trois médailles, et MacLennan a joué un rôle dans chacune d’entre elles, ce qui fait qu’elle a obtenu une médaille de chaque couleur – le bronze au concours multiple par équipe, jeudi, l’argent en trampoline synchronisé avec Sarah Milette, hier et l’or aujourd’hui.

Le complexe sportif et scénique de Saint-Pétersbourg se prépare à accueillir la jeunesse du monde du trampoline, alors que le coup d’envoi des Compétitions par groupes d’âge de 2018 sera donné jeudi.

Pour tous les résultats de la compétition, visitez le : https://live.gymnastics.sport/schedule.php?idevent=15408

PHOTOS DISPONIBLES SUR DEMANDE

À PROPOS DE GYMNASTIQUE CANADA

Établi en 1969, Gymnastique Canada est l’organisme national de régie pour le sport de la gymnastique au Canada. Gymnastique Canada travaille en étroite collaboration avec les 12 fédérations provinciales et les 700 clubs locaux pour offrir une grande variété de programmes et de services qui répondent aux besoins de nos plus de 325 000 participants. Du développement de l’athlète à la formation des entraîneurs et des juges, Gymnastique Canada établit les normes et les pratiques d’opération pour le sport au Canada. Notre mandat est de promouvoir et d’offrir une expérience positive et diversifiée en gymnastique grâce à la diffusion d’une programmation de qualité et sécuritaire. Visitez www.gymcan.org pour en savoir plus ou suivez-nous à @CDNgymnastics.

-30-

Renseignements :

Julie Forget

Directrice, communications et marketing

Gymnastique Canada

819.210.2064

jforget@gymcan.org

Magasinez!