Actualités

Gymnastique Canada répond à la lettre diffuse par Global Athlete

OTTAWA, ON (29 mars 2022)


Gymnastique Canada répond à la lettre diffuse par Global Athlete

Aux membres de notre communauté et à tous ceux qui se soucient d’un sport sain.

Gymnastique Canada a été avisé hier d’une « lettre ouverte » diffusée par le mouvement Global Athlete exprimant des préoccupations d’abus et de maltraitance dans le sport de la gymnastique. À ce jour, Gymnastique Canada n’a pas reçu la lettre, mais est au courant de sa circulation.

Bien que nous soyons attristés d’apprendre que des dizaines d’athlètes ressentent que nous n’avons pas traité ces enjeux, nous sommes engagés à poursuivre le travail d’éducation en plus de défendre des réformes dans l’ensemble du système qui contribueront à nous assurer que tous les athlètes se sentent respectés, inclus et en sécurité à l’entraînement et en compétition dans le sport.

Nous convenons que beaucoup d’autres soutiens doivent être mis en place pour traiter les pratiques non sécuritaires dans le sport. Nous convenons qu’un organisme externe et indépendant doit être mis en place pour superviser les plaintes. Nous convenons aussi que plus de travail doit être engagé pour créer des approches plus humanistes afin de permettre aux participants et aux participantes de s’épanouir. Nous sommes du côté des signataires de cette lettre, reconnaissant que nous faisons partie de la solution pour amener un changement positif de culture au Canada et à l’échelle internationale. À cette fin, nous continuerons de travailler avec nos homologues, notre fédération internationale et les autres pays vers des changements systémiques et d’attitude dans le sport international et au Canada.

Comme leaders préoccupés, nous sommes troublés par le contenu de la lettre et nous reconnaissons, avec d’autres organismes nationaux de sport (ONS) que plus doit être fait pour garantir la sécurité dans le sport à tous les niveaux. Les questions de mieux-être des athlètes sont fondamentales au fonctionnement, aux principes et aux valeurs de tous les ONS. Tout rapport d’abus et de maltraitance dans le sport est traité avec un très grand sérieux et géré dans le cadre de politiques, de procédures et de protocoles bien établis par l’entremise du Code de conduite universel pour prévenir et contrer la maltraitance dans le sport (CCUMS) et des politiques propres aux ONS. Actuellement, les lacunes et les insuffisances dans la gestion du sport sécuritaire sont apparentes. Jusqu’à ce qu’un mécanisme indépendant officialisé par le Centre de règlement des différends sportifs du Canada (CRDSC) soit en place, les ONS doivent gérer toutes les plaintes, idéalement par l’entremise d’experts contractuels indépendants. Gymnastique Canada a été et continue d’être un défenseur de longue date de la mise sur pied d’un mécanisme indépendant pour le sport sécuritaire et nous continuons de travailler de près avec le CRDSC vers la réalisation de cette vision commune.

Sur la scène internationale, le sport de la gymnastique a fait l’objet de nombreux examens indépendants de fautes professionnelles et de comportements abusifs qui ont été présentés par l’entremise du système de justice pénale et par la voix de personnes courageuses. La gymnastique au Canada n’est pas immunisée face à ces enjeux et comme organisme de régie du sport au Canada, Gymnastique Canada a traité chaque plainte et chaque préoccupation qui lui a été soumise comme organisme national.

Rappelons que depuis 2017, Gymnastique Canada a travaillé avec tous ses partenaires provinciaux et territoriaux pour établir une approche coordonnée aux politiques et aux procédures relativement aux plaintes d’abus et de maltraitance en gymnastique. En janvier 2022, Gymnastique Canada a lancé un appel d’offres pour commander un examen indépendant de la culture de la gymnastique, notamment un examen des politiques et procédures nationales/provinciales pour nous assurer qu’elles sont actuelles et conformes aux pratiques exemplaires. De plus, nous avons créé du matériel didactique, nous avons adopté les principes de Sport pur et nous avons régulièrement organisé des séminaires et des rencontres avec tous les athlètes, entraîneurs, juges et administrateurs de niveau national pour garantir la sécurité de tous les participants et de toutes les participantes dans le sport. Gymnastique Canada a été un des premiers ONS à publier une liste de « membres suspendus et expulsés » sur son site Web, dont la majorité des noms ont été ajoutés depuis 2017. Fait important, nous avons été le premier ONS à endosser et à adopter le programme Respect et sport comme outil de formation pour contribuer à prévenir et à contrer la maltraitance dans le sport.

Finalement, nous croyons que l’adhésion aux valeurs et aux principes les plus élevés exige un effort communautaire. Nous nous engageons à partager les protocoles et les éventuelles recommandations de l’examen indépendant sur la culture qui sera bientôt terminé et nous accueillons la possibilité de traiter les préoccupations soulevées par les signataires de la lettre ouverte par l’entremise de ce processus. Nous anticipons que l’organisme retenu pour effectuer cet examen soit annoncé très prochainement.

Cordialement,
Conseil d’administration de Gymnastique Canada

Magasinez!